Faire construire une terrasse, ce qu'il faut savoir - LeMetre.fr

Faire construire une terrasse, ce qu'il faut savoir

Terrasse en Bois

Si vous voulez profiter des extérieurs de votre maison, une terrasse s’impose. Alors où, comment et en quoi allez-vous construire votre terrasse ? Voici les pistes pour faire le bon choix.

L’emplacement et l’orientation de votre terrasse

L’orientation est bien sûr cruciale. À moins que vous ne vouliez être en permanence à l’ombre, vous n’allez pas la construire plein nord ! Mais si vous habitez dans les régions les plus chaudes de France, vous n’avez pas non plus envie qu’elle soit plein sud pour pouvoir en profiter même quand il y a du soleil. A vous de trouver le juste milieu selon votre région.

Les arbres alentours sont également décisifs. Pensez aux années à venir car ils pourraient bien venir vous faire de l’ombre ou vous embarrasser si leurs branches viennent empiéter sur la terrasse. Prenez en compte les saisons avec les fruits si ce sont des fruitiers et les feuilles mortes en automne.

La dernière précaution concerne l’accès de la terrasse. Vous devez pouvoir y accéder facilement et notamment depuis la cuisine si vous envisagez d’y prendre vos repas.

Les démarches administratives

Vous n’aurez pas forcément de démarches administratives à effectuer selon votre situation. Deux cas se présentent à vous :

Vous êtes le propriétaire de la maison

Tant que votre terrasse est de plain-pied – donc pas ou très peu surélevée – et quelle que soit sa superficie, sa construction ne nécessite pas de déclaration de travaux.

En revanche, si sa hauteur dépasse les soixante centimètres ou si vous envisagez d’ajouter une toiture, vous devez vous renseigner auprès de votre mairie car il est possible qu’un permis de construire soit exigé.

 

Terrasse en bois surélevée

© Architecte : Crahay & Jamaigne, photo : Laurent Brandjas

 

Dans le cas d’une construction de terrasse, couverte ou non, en fonction de sa surface et de la superficie de votre maison, la taxe d’habitation – toujours en vigueur aujourd’hui – peut être surévaluée. Ce sont théoriquement les impôts qui devraient vous renseigner à ce sujet.

Vous êtes copropriétaire de la maison

Il vous faut dans ce cas l’autorisation du syndic parce que vous touchez à l’aspect de l’immeuble, de ses sols ou de ses murs, notamment si vous risquez de compromettre l’étanchéité du sol.

Le choix des matériaux

Le choix des matériaux reste la question fondamentale pour la construction d’une terrasse. Vous ne devez pas vous préoccuper uniquement du côté esthétique mais vous devez aussi prendre en compte l’évolution dans le temps, et notamment des couleurs, et la résistance aux intempéries, ainsi que l’entretien, en intégrant les différences climatiques selon votre région d’habitation.

Le choix du béton

La terrasse en béton concerne le revêtement, ce qui est différent de la chape en béton qui est une fondation. La terrasse en béton peut être composée d’une ou de plusieurs dalles. Le béton présente de nombreux avantages, le premier étant sa résistance au gel.

Les finitions sont nombreuses avec le béton désactivé ; lissé qui a été poncé ; bouchardé qui a été érodé à la surface et lui donne un relief correspondant aux pierres naturelles ; balayé qui lui donne du mouvement avec des stries ; imprimé avec un motif directement imprimé ; avec ou sans structure, mat ou brillant…

L’entretien est le plus simple possible avec un coup de balai et parfois le passage à l’eau mélangée à un détergent doux. Pas d’ammoniaque ou de soude. Le béton peut être protégé par un produit imperméabilisant pour se prémunir aussi des taches.

Le béton est plus lourd que la céramique, ce qui permet de le placer sur un lit de sable stabilisé sans avoir recours à la colle et qui demeure pourtant stable.

Le jour ou vous en avez assez du béton, votre terrasse est déjà prête pour y ajouter un nouveau revêtement.

 

Terrasse pavée

 

La préférence pour la céramique

Si vous préférez la céramique, vous devez d’abord prendre bien garde au gel lorsque vous allez choisir vos carreaux. Ensuite, c’est le collage qui peut poser des problèmes avec l’eau qui ruisselle par capillarité avec les microfissures vers les joints. L’eau qui n’est pas évacuée se dilate en cas de gel et brise ou détache le carreau. Il vaut mieux faire appel à un professionnel pour la pose pour ne prendre aucun risque.

Pour ce qui est des formats et des motifs, vous disposez d’un choix infini et dans tous les styles : moderne, rustique, contemporain, antique… Prenez garde aux trop grands formats qui sont plus fragiles et demandez toujours conseil à l’artisan qui va vous les poser et qui connaît l’évolution dans le temps de chacun des matériaux.

L’entretien est également très simple. Les carrelages pour extérieurs sont traités pour être imperméables et cette protection empêche la porosité à l’eau mais aussi à toutes les graisses ou débris végétaux qui viennent former des taches. Comme pour le béton, un coup de balai et, de temps en temps, un coup de serpillère avec un détergent doux suffisent.

L’option pierre naturelle

Si vous optez pour la pierre naturelle, vous devez prendre davantage de précautions. La porosité est un facteur à ne surtout pas négliger. L’ardoise par exemple est constituée de couches fines qui laissent passer l’eau qui crée des dommages irréversibles en cas de gel. Donc prudence, surtout si vous êtes dans des régions assez au nord.

Côté esthétique, la pierre reste le matériau naturellement noble. Selon les modèles, elle est travaillée pour donner des rendus différents.

L’entretien est également plus délicat que pour le béton ou la céramique. La pierre a tendance à se décolorer ou au contraire à foncer avec le temps selon le modèle que vous choisissez. Demandez à un professionnel des conseils précis à ce sujet car une fois le changement de couleur initié, vous ne pourrez plus rien y changer.

 

Terrasse en pierre naturelle

© Ossip Van Duivenbode

 

La porosité de la pierre la prédispose pour être plus sensible aux taches. Certaines d’entre elles peuvent s’estomper avec le temps mais d’autres vont au contraire se diffuser à cause de la porosité.

Avant de porter votre choix sur la pierre, il est vivement conseillé de prendre en compte la région dans laquelle vous habitez ainsi que l’environnement proche. Si votre terrasse se trouve sous ou à côté d’arbres dont les feuilles vont sans cesse la recouvrir, il vous faudra la balayer très souvent, sous peine de voir les feuilles marquer la pierre en se décomposant.

Vous pouvez aussi faire le choix de pierre reconstituées qui sont des agglomérats de pierres naturelles concassées. Leur aspect est parfait et elles résistent bien mieux au gel et aux taches car elles sont beaucoup moins poreuses.

 

 

La terrasse en bois

Terrasse en bois composite

© LeBlanc Decks

 

Rien ne remplacera jamais l’aspect naturel et chaleureux du bois, surtout pour ceux qui aiment marcher pieds nus. Le bois est en plus façonnable donc modulable et les essences disponibles sur le marché nombreuses. Il existe aussi des composites.

Attention dans le choix du bois car la plupart se grisent avec le temps.

Il est très facile à poser sur des plots réglables qu’il soit sous forme de caillebotis ou de lames.

Pour ce qui concerne l’entretien, il est nécessaire une à deux fois par an de nettoyer la terrasse en bois au balai brosse et à l’eau avec éventuellement un peu de savon pour désincruster les débris accumulés.

Si le bois grisaille, il existe des produits appelés dégriseurs auxquels vous pouvez adjoindre l’application d’un saturateur qui fait remonter les pigments d’origine du bois.

 

© Image principale : Architecte Mapos, photo : Michael Moran

Les dernières réalisations de terrasse des artisans du réseau

+ 4 photos

Pose d'un dallage extérieur en quartzite

Surface posée100 m²

Fournitures et Main d'oeuvre16 500 € TTC

Baden

+ 5 photos

Terrasse sur toit

Surface190 m²

Fournitures et Main d'oeuvre15 500 € TTC

Vannes

+ 1 photo

Pose d'une terrasse et abords d'une piscine en bois composite

Surface posée90 m²

Fournitures et Main d'oeuvre18 000 € TTC

Grand Champ

+ 4 photos

Pose d'une terrasse en bois exotique

Surface terrasse80m²

Fournitures et Main d'oeuvre9 500 € TTC

Arradon

Des réalisations de pros seront bientôt disponibles dans cette catégorie.

Les artisans à contacter pour un projet de terrasse autour de Vannes